Interview maison de la poésie

Maison de la Poésie : diversifier les publics et renforcer l’expérience relationnelle avec les spectateurs

Diversifier les publics et renforcer l’expérience relationnelle avec les spectateurs

En cette rentrée culturelle plus que spéciale nous avons souhaité partir à la rencontre de celles et ceux qui mettent tout en œuvre pour que le public retrouve le chemin des lieux culturels.

Premier arrêt Passage Molière à Paris où Armelle Stepien (AS), Responsable des relations publiques et Sarah Le Lay (SLL), Chargée des relations publiques, font vivre le lien entre une scène littéraire unique en son genre et son public éclectique.

Comment présenteriez-vous la maison de la Poésie à quelqu’un qui n’y a jamais mis les pieds ?

AS: En premier lieu, la Maison de la Poésie est une scène littéraire. Et qui dit scène littéraire met tout de suite en valeur la question de l’oralité scénique. On parle aussi d’un lieu pour les auteurs comme il n’y en a aucun autre à Paris, pour leur donner la parole. Ce qui est intéressant dans notre projet artistique, c’est de faire vivre la littérature autrement, par le biais de l’incarnation sur scène mais aussi par une hybridation des genres, car nous aimons faire se rencontrer un texte et un tout autre genre (l’art graphique, la musique …). C’est un positionnement qui provoque des rencontres inédites entre artistes, avec d’ailleurs la volonté pour nous de croiser des artistes connus et d’autres plus émergents. Tous les acteurs de la littérature peuvent trouver leur place au sein de la Maison de la Poésie.

Comment abordez-vous la rentrée 2021, quels seront vos grands temps forts ?

AS: Pour le moment, on observe de bons taux de remplissage et nous sommes optimistes. Certaines soirées sont complètes. Nous restons néanmoins vigilantes car d’autres événements cherchent encore leur public et celui-ci a tendance à réserver à la dernière minute. En ce qui concerne les temps forts nous allons suivre la rentrée littéraire, que l’on fait découvrir autrement grâce à des lectures et des rencontres musicales. Je citerais aussi le festival Paris en toutes lettres, un événement hors les murs qui aura lieu en novembre.

Et si vous deviez nous recommander un événement en particulier ?

AS: Je vous recommande la lecture de Marie Darrieussecq le 20 septembre, autour de la sortie de son livre Pas dormir, dans lequel elle parle de l’insomnie comme de sa meilleure compagne !

SLL: Et les siestes littéraires aussi, pour une reprise en douceur. De beaux moments avec de la musique et un écrivain pour l’accompagner.

Parlons maintenant de vos publics. Qui sont les publics de la Maison et quels sont vos objectifs prioritaires en termes de développement ?

AS: Les publics de la Maison sont éclectiques. Nous avons des publics aficionados, fidèles dont la fréquence de visite est très élevée. Mais aussi des publics plus volatiles, des curieux de 40-50 ans, qui viennent selon la thématique. Et des jeunes, que nous ne connaissons pas assez bien et avec qui nous voulons développer un lien.

Côté développement, l’enjeu n’est pas tant le remplissage de nos salles car nous avons un remplissage moyen de 85%. Nous sommes tournées vers trois axes : la diversification, la fidélisation et la médiation vers des publics spécifiques.

En premier lieu,
la diversification et la circulation des publics. On constate que nous faisons venir des publics divers mais qu’ils ont parfois tendance à venir sur le même type d’événement. La programmation éclectique et foisonnante de la Maison de la Poésie peut leur donner envie de venir plus souvent. En cela,  Arenametrix nous permet de travailler le développement d’une politique relationnelle basée sur la recommandation.

Ensuite, la fidélisation. Pour cela, nous avons des outils traditionnels comme l’adhésion via  laquelle nous offrons des tarifs préférentiels à nos publics. Mais nous voulons aller plus loin, en créant les bases d’une communauté. Nous souhaitons développer un lien relationnel plus fort. Le module marketing automation proposé par Arenametrix, par exemple, peut nous permettre d’aller en ce sens en instituant des messages d’informations pratiques, mais aussi des contenus ponctuels plus éditorialisés. 

Et il y a par ailleurs la médiation et le développement des publics du champ social et scolaire avec lesquels nous travaillons beaucoup.

Vous travaillez avec Arenametrix depuis plus de 4 ans, quels étaient vos objectifs au début de notre collaboration ?

AS: Nous avions alors et avons toujours un logiciel de billetterie avec des fonctions CRM mais nous avions des difficultés à nous en emparer réellement comme base d’un fichier contact. Nous souhaitions centraliser l’ensemble de nos fichiers et de nos données et créer un répertoire commun, accessible de tous. Nous aurions pu le faire dans notre logiciel de billetterie mais nous cherchions un outil plus intuitif, facile d’utilisation et dans lequel tous les métiers de la Maison de la Poésie pouvaient collaborer. En résumé, nous avons commencé à travailler avec Arenametrix pour centraliser nos données, mais maintenant que ceci est effectué, nous souhaitons nous concentrer davantage sur le développement d’une relation personnalisée avec nos spectateurs.

Justement, vous commencez tout juste à prendre en main le nouveau module de marketing automation d’Arenametrix, comment allez-vous l’utiliser ?

SLL: Oui ! Nous avons de nombreux projets pour gagner en efficacité et renforcer notre relation avec les spectatrices et spectateurs. Nous souhaitons les accompagner davantage dans leur parcours, de l’avant-spectacle à leur venue, et leur donner l’envie de revenir.

Une dernière question : vous avez mis en place une ambitieuse programmation streaming lors des différents confinements. Quel est votre bilan de l’opération et comment envisagez-vous la suite ?

SLL: Oui, en effet. Ce qui nous a beaucoup aidé c’est que grâce à des investissements effectués avant la crise, l’institution était déjà prête et a pu aller vers cette activité. Pour l’avenir, tout est en réflexion, nous souhaitons continuer, tout en gardant une vraie qualité des propositions. Nous avons inclus nos contenus vidéos dans notre environnement numérique grâce à un onglet “Scène numérique sur notre site internet.

Vous souhaitez en savoir plus sur les étapes et les résultats de la collaboration entre Arenametrix et la Maison de la Poésie ?

Visuel Solene crop

Solène Jimenez

Vous souhaitez réaliser le diagnostic data & CRM de votre organisation ? Profitez de 30 minutes de conseil offertes en réservant votre créneau.

Apolline CS Spectacle

Apolline Locquet

Vous souhaitez réaliser le diagnostic data & CRM de votre organisation ? Profitez de 30 minutes de conseil offertes en réservant votre créneau.

Partagez cet article avec vos amis !

Share on facebook

/

Share on twitter

/

Share on linkedin

Pour aller plus loin sur notre blog data & divertissement :

/

Tags:
No Comments

Post A Comment